dd

avril 30, 2014 by

dd

Roger de Flor

avril 17, 2014 by

Rutger von Blum (Brindisi en Italie, 1267 Edirne, empire byzantin, 30 Avril 1305); d’origine italo-allemande, était un moine, capitaine du navire « Faucon » de la flotte de Sicile, amiral de la flotte de Byzance (Megas Doux), et commandant en chef de la société catalane d’Orient. Après avoir quitté les Templiers, il est devenu un mercenaire et a combattu sous le commandement de Frédéric II de Sicile. Après la guerre de Sicile, il a créé la société catalane d’Orient pour servir l’empereur byzantin, jusqu’à ce qu’il soit assassiné dans un complot ourdi par Michel Paléologue, le fils de l’empereur byzantin Andronic II Paléologue, et Girgan, commandant de la Compagnie de mercenaires alains.

L’empereur byzantin Andronic II Paléologue lui demande en 1303 de l’aide contre les assauts des Turcs. Frédéric lui  envoye société catalane d’Orient, une expédition de 39 navires et 4000 Almogavres sous le commandement de Roger de Flor, qui était alors âgé de 37 ans. D’un point de vue stratégique, avoir Roger de Flor dans un lieu décisif de l’Empire byzantin a une grande utilité pour la Maison de Barcelone. En effet, cela permet d’exercer une influence dissuasive sur les ambitions de la Cour de France pour désigner comme empereur byzantin Charles de Valois, à la demande de Pierre Dubois dans son « Recuperatione De Terrae Sanctae ». À ce moment-là, Ramon Llull composait son « Liber de fine », recommandant aux ordres militaires unifiées sous un prince la route nord-africaine pour reconquérir la Terre Sainte, une partie du royaume de Murcie (qui appartenait alors à Jacques II), et conseillant d’abandonner celle d’Anatolie, qui avait déjà été utilisé par dans les croisades passées, de préférence sous le commandement des rois ou des princes français.

Philippe V d’Espagne

avril 17, 2014 by

Philippe V était roi d’Espagne de 1700 à 1746 avec une brève interruption en 1724, lorsque son fils Louis régnait.

Il a été nommé roi d’Espagne dans le testament du dernier Habsbourg hispanique, Charles II. Le début de son règne a été marqué par la guerre de la Succession d’Espagne, en plus d’une confrontation entre lui et l’archiduc autrichien Charles, et une guerre internationale entre les grandes puissances de l’époque. Mais il y avait aussi un soupçon de guerre civile au sein de la monarchie espagnole, entre Bourbons et soutiens des Habsbourg. La fin de la guerre garde Philippe  sur le trône d’Espagne, mais signifie la perte de territoires extra-européens par le traité d’Utrecht (1713) et de Rastatt (1714). Après l’étouffement des États de la Couronne d’ Aragon, leur rébellion conduit aux réformes centralisatrices de Philippe et de ses ministres, qui mettent en œuvre les décrets de « Nueva Planta » qui suppriment les institutions, chartes et coutumes traditionnelles, les assimilant à celles de l’Espagne.

 

De La Justification de l’État Espagnol

avril 17, 2014 by

La question référendaire catalane relève d’une prémisse injustifiée; le fait que la Catalogne est une région espagnole. Injustifiée parce que les Catalans n’ont jamais eu le choix. Un État est une construction sociale, une rationalisation qui doit servir les intérêts de tous alors que l’État espagnole s’est formé en annexant la Catalogne par la force des armes pendant la guerre de succession et encore une fois pendant la guerre civile. Encore aujourd’hui, L’état espagnol revendique que la Generalitat catalane ne peut pas se prononcer contre la fédération, ou même s’en dissocier. Qu’elle n’a pas ce pouvoir.

La question reste celle de l’État espagnol lui-même. S’il ne laisse pas au peuple catalan la liberté de décider de son État, sur quelle base justifie-t-elle la fédération Espagnole? Un État ne saurait être simplement justifié par les armes, et c’est pourtant ce qui a formé l’Espagne moderne. Si L’État espagnole ne donne pas la possibilité à son peuple de choisir, c’est encore une justification par les armes. Un tel État n’est pas sain.

Et l’Espagne continue avec la même mentalité que pendant le franquisme. Si au Québec on s’était écrié à l’injustice devant la loi anti-manifestation de Jean Charest, elle n’était rien face à ce que le gouvernement de Mariano Rajoy a fait voté comme loi. Les délits lors des manifestations deviennent maintenant criminels, c’est-à-dire punit par l’emprisonnement, Ainsi que tout acte de résistance ou encore, d’appel au désordre (ainsi, déclarer une manifestation sur les réseaux sociaux devient un acte criminel). Ce gouvernement continue avec la même vision d’une Espagne autoritaire, basée sur sa force armée – c’est-à-croire que la liberté n’est pas nécessaire pour cet État.

Ainsi, le prochain référendum au sujet de l’avenir de la Catalogne est très important pour le maintient de la fédération Espagnole. Si les Catalans réclament leur indépendance et que l’Espagne leur refuse, cela provoquera une crise au sein même de la réflexion sur les justifications de l’État. Ce n’est pas pour rien d’ailleurs que Stéphane Dion revient d’une tournée de conférence sur la gloire du fédéralisme et à quel point il fallait utiliser la « situation québécoise » comme indice qu’un tel référendum peut engendrer une crise dans un gouvernement. Pour l’ancien chef du parti libéral, l’État Espagnol n’a pas à se défaire de la Catalogne même si cette-dernière le réclame.

Dion a en effet proposé que l’Espagne se justifie donc anti-démocratiquement. Bien joué Stéphane.
Sur ce, je vous laisse avec Guernica.

Picasso démontre ici les horreurs de la guerre civile espagnole. Cette toile peut maintenant être perçue comme une scène originaire de l'État Espagnol moderne.

Picasso démontre ici les horreurs de la guerre civile espagnole. Cette toile peut maintenant être perçue comme une scène originaire de l’État Espagnol moderne.

La château de Monjuïc

avril 17, 2014 by

« Le Château de Montjuïc est un imposant château en forme d’étoile qui domine la ville depuis 1640. Il a essentiellement servi à réprimer le peuple pendant deux siècles: répression des anarchistes au XIXeme et prison pour les détenus politiques sous Franco. En 1940 on y exécuta ici Lluis Companys qui était le très populaire président de la Généralité de Catalogne. C’est actuellement le seul endroit de la ville où subsiste une statue de Franco. Il abrite un musée militaire. »  (Barcelone.com)

On peut aller le visiter, autour du château, on retrouve des canons. On peut monter sur le toit du château et on a une super belle vue de la ville de Barcelone. L’entrée est gratuite.

1280px-Panoramic_views_of_Barcelona_from_the_Castell_de_Montjuïc_(4)

CASTILLO MONTJUIC

 

 

Txarango

avril 17, 2014 by

Txarango est un groupe de musique formé à Barcelone en 2010. Leur type de musique est un mélange de reggae, rumba catalana, etc. Cette année, le groupe a sortie leur nouvel album « Som riu » le mois passé. Txarango fera un spectacle le 2 et 3 mai à Sant Joan de les Abedesses, Ripollés. Le tour 2014 s’appelle La tempesta, en français qui veut dire la tempête.

Le groupe de musique est formé par des percussions, guitares, trompettes, piano, saxophone, batterie et la voix. Dans la bande, il y a 8 musiciens dont Alguer Miquel, Joaquim Canals, Ivan López, Marcel Tito, Alex Pujols, Jordi Banola, Sergi Carbonell « Hipi » et Pau Puig.  C’est le groupe le plus populaire de l’Espagne.

Voici leur chanson Músic de carrer – musique de rue

 

 

 

Source: http://www.culturactiva.org/getPdf.php?id=74&tipo=dossierArtista&lan=es

http://txarango.com/biographie/?lang=fr

Deborah

L’architecture de Gaudí dans Barcelone

avril 17, 2014 by

sans-titre (3) Pedrera-barcelona-gaudi la-sagrada-familia-105 sagrada-familia-12 antoni-gaudi-park-guell-11

 

 

L’oeuvre de Gaudí est admirée dans le monde entier, c’est un style
unique et bien particulier.

Son oeuvre a grandement influencé l’aspect architectural de Barcelone et vous retrouverez ses créations partout à travers la ville.

Depuis le début ses dessins étaient différents de ceux de ses
contemporains.

L’œuvre de Gaudí fût énormément influencée par les formes de la nature,
cette particularité se reflète dans la taille arrondie des pierres, le
travail torsadé du fer forgé et les formes organiques dans la
décoration, signature du maître architecte Gaudí à Barcelone.

Gaudí a aussi décoré beaucoup de ses édifices avec de la céramique,
disposée en mosaïques. Cela apporte une autre dimension à ses
constructions, si souvent oubliée par d’autres architectes – l’utilisation de la couleur.

La combinaison d’un dessin original, d’une taille de pierre intéressante
et de couleurs vives dans l’œuvre de Gaudí est pour le visiteur une
expérience visuelle à couper le souffle.

 

source: http://www.barcelona-tourist-guide.com/fr/gaudi/barcelone-gaudi.html

La Palmeraie d’Elx

avril 17, 2014 by

Saviez-vous que la plus grande palmeraie d’Europe se situe dans la Communauté Valencienne? Et bien oui! Elle se trouve plus précisément dans la ville d’Elx qui est une des plus grandes villes de la communauté autonome. La palmeraie se situe en plein centre-ville. Elle est plus grande que certaines palmeraie africaines. On pense que ce sont les Carthaginois qui auraient vu en premier le potentiel de cette région pour cultiver le palmier dattier. Les Romains et les Arabes ont poursuivi cette culture par la suite. La palmeraie est toujours bien vivante aujourd’hui, elle est même protégée par le patrimoine mondial de l’UNESCO depuis l’an 2000. Il faut continuer de porter des soins attentifs aux palmiers parce qu’en 2005 on a découvert une larve qui pourrait menacer la palmeraie. Si vous faites un tour à Elx, n’hésitez pas à faire un tour dans les nombreux sentiers de la palmeraie.

800px-Arcoiris_en_el_Palmeral_de_Elche 800px-Elche_-_parque_municipal1

Source: http://es.wikipedia.org/wiki/Palmeral_de_Elche

L’origine de la Sant Jordi !

avril 17, 2014 by

La Sant Jordi (Saint-Georges) est une fête catalane qui se déroule le 23 Avril, (jour de la Saint-Georges), qui était patron de la Catalogne. La tradition veut que, chaque année, on offre une rose et un livre à une personne qui nous ait appréciée.

Sant Jordi:

Saint Georges, autre fois patron de la Catalogne, aurait (selon une légende) combattu un démon qui prenait la forme d’un dragon simplement par sa foi. En combattant ce démon, Georges aurait pu délivrer la fille du roi.

La rose:

D’après la légende, le sang du dragon se serait transformé en rose rouge. De retour au Palais de la Généralité, les chevaliers offraient des roses à Saint-Georges ainsi qu’aux jeunes filles et aux nobles.

Le livre:

Son initiative revient à l’Angleterre, où l’on commémorait la mort de Shakespeare, survenue aussi un 23 Avril. Sous la dictature de Primo de Rivera, cette foire se généralisa à toute l’Espagne, associée à la mort de Cervantès, également survenue un 23 Avril. Depuis, les rues se remplissent de stands de livre le 23 Avril.

 

Source: Generalitat de Catalunya

http://www20.gencat.cat/portal/site/culturacatalana/menuitem.be2bc4cc4c5aec88f94a9710b0c0e1a0/?vgnextoid=bcdaef2126896210VgnVCM1000000b0c1e0aRCRD&vgnextchannel=bcdaef2126896210VgnVCM1000000b0c1e0aRCRD&vgnextfmt=detall2&contentid=a503ef7fb89d7210VgnVCM1000008d0c1e0aRCRD

La Côte Vermeille, un petit coin de paradis

avril 17, 2014 by

Cette petite région est l’une des plus belles de la Catalogne du Nord. C’est l’endroit où les Pyrénées se jettent dans la méditerranée. Sur ce petit bout de paradis, on retrouve 4 villages charmants. Le premier village en commençant par le Nord est Collioure qui est situé à 25 km au sud de Perpignan. Collioure est réputé pour son église munie d’un clocher-phare qui avance dans la mer sans oublier son magnifique Château royal médiéval occupé par les Rois de Majorque au XIVe siècle. Le village a toujours eu une importance stratégique en tant que port de commerce. Collioure est aussi célèbre parce que le poète espagnol Antonio Machado y est mort durant l’exil en 1939. Ensuite, on trouve le village de Port-Vendres qui garde un cachet plus traditionnel parce qu’il demeure un port de pêche. Il est tout aussi charmant. Le village de Banyuls-sur-Mer est quant à lui plus touristique. On y élabore les célèbres vins de Banyuls. Les vignes poussent entre mer et montagne sur des terrasses. Ce petit bout de côte paradisiaque se termine avec le village de Cerbère tout près de la frontière avec la Catalogne à Portbou.

Collioure

Sources: http://www.routard.com/idees-week-end/cid131380-la-cote-vermeille-pays-des-merveilles.html

http://www.collioure.com/


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 37 autres abonnés