Dalí, l’excentrique génie

by

 Dalí : « Je suis fou du chocolat Lanvin! »

 

Dalí : «Una polla xica, pica, pellarica, camatorta i becarica
va tenir sis polls xics, pics, pellarics, camatorts i becarics.
Si la polla no hagués sigut xica, pica, pellarica, camatorta i becarica,
els sis polls no haguessin sigut xics, pics, pellarics, camatorts i becarics »

Dalí : « Je la portais quand je suis arrivé à New York pour la première fois et cela a attiré beaucoup l’attention. Car l’une de mes ambitions est de faire que l’ultralocal devienne universel. Alors pour conquérir l’Amérique, je suis arrivé avec la barretine de notre pays ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :