Archive for avril 2010

Décès du roi du CIO

avril 24, 2010

Juan Antonio Samaranch, un Barcelonais qui fut à la tête du Comité International Olympique pendant plus de 21 ans, est décèdé le 21 avril dernier, à l’âge respectable de 89 ans.

Personnage très controversé en Catalogne pour son appartenance franquiste, Samaranch, après Pierre de Coubertin, est l’homme qui est resté le plus longtemps à la présidence du CIO. Il a également été secrétaire d’État sous Franco de 1966 à 1977 et fut le premier ambassadeur d’Espagne en URSS de 1977 à 1980, après la reprise des relations diplomatiques entre les 2 pays.
La Catalogne a un relation d’amour-haine avec Saramanch. On le déteste (et avec raison) pour son affiliation franquiste, mais on lui doit cependant en grande partie l’obtention des Jeux Olympiques de Barcelone de 1992. Le roi Juan Carlos l’a d’ailleurs fait marquis en remerciement de son implication dans cette aventure olympique.

Juan Antonio Saramanch

Juan Antonio Saramanch

Publicités

Les femmes catalanes vers l’an mil

avril 21, 2010

En réponse à une question, posée par Céline lors de ma présentation sur les châteaux et modes de vie des comtes-rois catalans, s’enquérant du rôle des femmes en Catalogne pendant le règne des comtes-rois, j’aimerai partager un extrait du livre de Paul Bonnassie sur le sujet.

Il s’agit de l’article intitulé La condition et le rôle de la femme de son livre La Catalogne du milieu du IXe siècle à la fin du XIe siècle:

«Ce qui frappe le plus dans la condition de la femme catalane aux alentours de l’an Mil, c’est son indépendance matérielle. Elle a reçu de ses parents une part d’héritage le plus souvent égale à celles de ses frères, quelquefois majorée, puisque les filles peuvent, au même titre que les garçons, bénéficier de la clause de melioratio. Mariée, elle conserve un pouvoir exclusif sur ses biens personnels: elle en dispose — pour les vendre, les donner, les mettre en gage — sans avoir à en référer à son époux. Et, de fait, le pourcentage de transactions opérées par des femmes, hors de toute tutelle et même de toute présence maritiale, est sensiblement égal à celui de opérations effectuées par des hommes. Si, pour une raison quelconque, l’épouse permet à son mari d’aliéner une fraction de la fortune qu’elle tient de ses parents, celui-ci est tenu de la dédommager au plus tôt, et le remboursement aussi bien que la cession préalable font l’objet de contrats écrits. Lorsqu’enfin le conjoint tarde à rembourser, sa femme semble posséder des arguments suffisants pour l’y contraindre […]
Si l’homme ne possède aucun droit sur le patrimoine de son épouse, l’inverse n’est pas vrai. en vertu de son douaire, celle-ci détient une option sur l’ensemble des biens deson mari, dont un dixième doit lui revenir. Pour cela, elle assiste obligatoirement à toutes les opérations immobilières que réalise son époux, soit qu’elle participe directement, comme co-auteur de l’acte, à la négociation et à la conclusion du contrat (c’est le cas le plus fréquent), soit qu’elle se contente de donner son consentement
[…]
Cette libre disposition de ses biens assure à la femme une certaine marge – toute relative – de confort qui apparaît déjà dans les testaments immédiatement postérieurs à l’an Mil. Elle a la capacité de se soucier de sa garde-robe et de son intérieur. Il n’est pas indifférent, à titre d’exemple, de montrer ce qu’est, en 1008, le cadre de vie d’une habitante du village de Reixac, en Vallès. L’intéressée s’appelle Volenda et il est permis de voir en elle une représentante de la couche la plus aisée de la paysannerie alleutière: elle lègue à son mari et à ses enfants sa part de leur maison, de leur verger et de leur terres; et ses legs pieux sont stipulés en têtes de petit bétail: 13 brebis, 8 porcs, 1 veau. Bien que certaines pièces d’habillement échappent à l’identification, la garde-robe apparaît fournie: trois chemises, trois culottes ou jupes, trois pelisses, trois ceintures, trois ou quatres fichus, un voile, un bandeau de tête.»

Plus loin dans le texte, Bonnassie parle avec détails de la jouissance complète de la femme autant du point de vue juridique que civique. Elle peut porter plainte envers un homme devant un juge, peut même fait partie du corps du tribunal. Si ses parents sont décédés avant son mariage, elle peut choisir son mari elle-même, en gardant la totalité de ses droits d’héritage. De plus, certaines femmes ont participé activement à la vie politique et militaire de la Catalogne vers cette époque, notemment la comtesse Ermessend.
Le rôle de la femme s’impose cependant avant tout au sein de sa famille. Advenant la mort de son mari, elle pourvoit au bon fonctionnement des droits et des biens de sa famille et s’occupe de ses enfants. Dans la majorité des cas elle se remarie.

Finalement il semblerait, mais serait fortement discuté et débatu, que les régions anciennement occupées par les wisigoths auraient gardé un lignage matriarcale, mais seulement dans certains types de documents seul le nom de la mère serait mentionné, comme dans les serments. On suppose que ce fût à cause du témoignage de la pureté du sang maternel. Tranquilement les usages auraient changé, inégalement à travers la Catalogne, et le patriarcat se serait imposé une bonne fois pour toute.

Aïda Lorrain

Golf en Catalogne

avril 21, 2010

La Catalogne peut se diviser en quatre zones de golf :

GOLF COSTA BRAVA

Désignée meilleure destination « en développement » pour jouer au golf. Que peut-on dire de plus de cette magnifique zone de la Catalogne ??

GOLF BARCELONA

Une des plus grandes villes cosmopolites d’Europe. Un endroit exceptionnel pour tout amateur de golf qui désire goûter aux délices de la capitale catalane.

GOLF PYRÉNÉES / ANDORRE

Cet environnement d’une beauté exceptionnelle, avec des sommets de plus de 2 800 mètres d’altitude, est un paradis pour les amoureux de l’air libre, de la tranquillité et des sports d’aventure.

GOLF COSTA DORADA

Sa température moyenne annuelle de 20ºC le convertit en un lieu idéal pour jouer au golf ainsi que pour visiter la ville de Tarragona, désignée récemment Patrimoine de l’Humanité.

GOLF EN CATOLOGNE / LA CATALOGNE…

Barcelone, ville moderne et cosmopolite de la Méditerranée, est la capitale d’un pays de 6 millions d’habitants : la Catalogne.

Son grand nombre de terrains de golf de première qualité fait de la Catalogne une des meilleures zones d’Europe pour jouer au golf. Il n’est donc pas étonnant que la Costa Brava ait gagné le premier IAGT en 2000 comme meilleure « destination en développement » pour jouer au golf.

La passion du golf est également en forte croissance dans le reste du pays…

La Catalogne se situe à l’est de l’Espagne, sur la côte méditerranéenne. Un climat doux et des paysages imposants la convertissent en endroit idéal pour se relaxer et profiter du golf durant toute l’année.

Festival Sonar Barcelone

avril 21, 2010

Le Sonar est le premier festival de musique électronique en Europe. Avec le temps, il est devenu l’une des plus grandes scènes musicales où des milliers de mélomanes savourent différentes formes de musique et d’art visuel. Ce festival de musique électronique très respecté de tous est vivement attendu par les amateurs de musique et attire chaque année des milliers d’artistes reconnus, de nouveaux talents, des maisons de disques mais encore des DJs de Barcelone et de l’Espagne toute entière. Le seul but de ce festival, qui a très rapidement gagné sa réputation de festival musical grâce à une touche de nouveauté, est d’encourager la liberté musicale. Ce festival est aussi un point d’orgue pour toutes les entreprises des différents secteurs de la musique et de l’art multimédia, mais aussi pour tous les professionnels et journalistes couvrant le monde de la musicale.

Barcelone est un carrefour où se mélangent culture et divertissement grâce à ses différents musées, ses centres d’exposition, ses bars et discothèques ainsi que tous les concerts qui s’y déroulent. Barcelone étant devenue une grande place pour les concerts musicaux, il n’y a pas d’autres endroits au monde qui puisse rivaliser avec elle dans la célébration quotidienne de l’esprit musical. La ville de Barcelone offre un tel degré de culture et de diversité qu’elle ne pouvait être que le seul endroit à accueillir le festival du Sonar, qui représente un mélange d’art digitalisé de la pensée provocatrice et des boites de nuit hédoniste.

Sant Jordi, journée de la rose et du livre

avril 19, 2010

banner_drac_jordi2

En Catalogne, le 23 avril tout le monde offre une rose et un livre. Pourquoi?

Le Cap Creus, Costa Brava, Catalogne

avril 18, 2010

Le parc naturel du cap Creus, déclaré en 1998 réserve naturelle catalane. Est un ensemble géographique maritime et terrestre, qui peut se situer par les terres:  au sud de Banyoles sur mer, et au nord du château d’Empuries; et pour les régions littorales du cap de Bol, au nord à la baie de Roses (Rosas), au sud: pour un espace de 90 hectares dans la municipalité de Port de Selva. 

Constitué d’une faune aquatique, terrestre et volatiles extraodinaires, les amateurs de la nature y trouveront leur bonheur (par ailleurs, la pêche au filet de traîne y est prohibée, la flore et la faune y sont protégées). Vous y verrez toutes sortes d’espèces plus ou moins rares:du bon vieux crapaud bien connu de tous, a l’aigle de Bonelli, en passant par le cormoran huppé, le lezard ocellé ou la tortue d’Hermann. Son point culminant est le pic San Salvador a 670 mètres d’altitudes (soit des randonnées convenant à des excursions familiales), vous pourrez en quelques minutes atteindre des bassins d’une teine digne du jardin d’Eden.

Le cap Creus, réunit en réalité, trois sites naturels à portée nationale (au nord, le site de Cap Gros-Cap de Creus, au sud, le site de Punta Falconera-Cap Norfeu, et à l’ouest, le site de la Serra de Rodes).

Si vous cherchiez une destination paradisiaque en cette session d’été qui se dessine doucement malgré la prolongation de la session, alors contactez les offices du tourismes de Cadaqués ou Port de Selva et consultez ce lien.

http://www.cbrava.com/capfr.htm

Hery B. R.

El clásico!

avril 14, 2010

Étant donné que je ne présente pas mon travail sur le FC Barcelona, je crois qu’il serait pertinent de vous parler de la rivalité entre le club de Barcelona et celui de Madrid à travers le match qui les oppose : El Clásico!

Cette rencontre divise le pays entre cataln et espagnols dans une rencontre sportive ou les fans sont tout sauf désintéressés. La derniere edition de cet affrontement a eu lieu le 10 avril 2010.

Les matchs opposants les deux équipes espagnoles marque une pause dans la vie de la péninsule, tous le regarde, encourage leur équipe et beaucoup d’alcool et de larmes coulent après chaque partie, dépendament de l’issu du match!

Des clans se forme pour écouter les parties en compagnie des partisants de la même équipe dans les village : les penas. Cette rivalité, creant ennemis et alliés, est une partie importante de l’identité culturelle en espagne selon moi.

Fondation Maeght

avril 11, 2010

Suite à mon exposé sur Joan Miró, je voulais présenter de manière plus approfondie la Fondation Maeght. Même si celle ci se trouve en France (St-Paul de Vence, Côte d’Azur), plusieurs catalans autres que Miró ont participé à son succès.

Histoire de la Fondation Maeght

Cette fondation est l’oeuvre d’Aimé Maeght, un imprimeur au départ et marchand d’art par la suite, et sa femme Marguerite Maeght. En 1945, ils ouvrent leur première galerie d’art à Paris et c’est là qu’ils rencontrent les artistes qui seront la base de la fondation. Il sauront par la suite une autre galerie à Barcelone. C’est en 1964, qu’ils inaugurent leur fondation sur la Côte-D’Azur, fondation privée et indépendante pour exposer une partie de leur fondation privée mais ouverte à tous. Leur enfants ont repris les rênes de l’empire familiale.

« Elle possède une des plus importantes collection d’art moderne en France: des œuvres de Giacometti (52 sculptures), Miro (plus de cent cinquante œuvres majeures), et des œuvres importantes de Bonnard, Braque, Chagall, Léger, Kandinsky, Calder, soit en tout plus de cinq cent œuvres majeures et plus de quinze mille œuvres sur papiers.La bibliothèque est riche de près de vingt mille ouvrages sur l’art moderne et abrite un des plus importante collection de livres d’artistes en France. »

Miró rencontre Maeght en 48 et à partir de ce moment une relation profonde se développe entre Miró et la famille Maeght. Il se met à travailler en étroite collaboration avec eux pour des dizaines de lithographies. Miró dote la famille « d’un fonds exceptionnel de scultupres, maquettes, peintures sur toile ou papier, céramiques. » Pour l’inauguration de la Fondation, Miró va offrir un Labyrinthe à ses amis où il exposera diverses statues et oeuvres de céramiques, satisfaisant ainsi son désir de voir vivre ses sculptures dans un environnement naturel.

Un diaporama de la Fondation Maeght et des photos du Labyrinthe de Miró trouvé sur Flickr:
flickr/fondation maeght

Autres artistes catalans représentés à la Fondation
(pistes potentielles pour de futurs travaux !)
l’architecte catalan Josep-Lluis Sert (Miró le présente à Maeght et il dessinera la maquette de la Fondation)
Joan Gardy-Artigas (fils de Josep Llorens-Artigas)
Antoni Tàpies
Manolo Valdes (Valence)
Xavier Grau

Duke Ellington et Miró
Miró qui fait visiter la fondation à Ellington en 66, Ellington lui joue ensuite un p’tit air.

Film sur Miró en train de travailler
aller dans la section film et sélectionner Joan Miró
maeght.com/archives

Liens:
maeght.com

DES TONNES DE TOMATES !

avril 8, 2010

DES TONNES DE TOMATES !

La Tomatina se déroule dans la ville de Buñol. Dès que les mots ¡tomate!, ¡tomate!’ se font entendre, 125 tonnes de tomates sont lancées dans les rues valenciennes qui se transforment en une mare rouge de tomates. L’origine de La Tomatina remonte à 1945. Il existe plusieurs versions concernant l’origine de cette festivité qui est devenue en 2002 Fête d’intérêt touristique international. Selon l’une des origines, des gamins étaient rassemblés au cœur de la ville  durant un défilé et une bataille fut déclenchée dû à une bousculade. Les jeunes prirent des tomates pour se défendre et ainsi est née une grande guerre de tomates. Toutefois, ce n’est qu’en 1970 que les autorités valenciennes autorisèrent la gigantesque bataille de tomates afin stimuler le tourisme.

La tradition veut que la Tomatina soit célébrée le dernier mercredi du mois d’août de chaque année. L’an dernier, plus de 45 000 personnes ont participé à cette guerre de tomate. Ce festival peut sembler être une blague, mais ne vous méprenez pas, c’est du sérieux! Voici les règles à suivre :

  • Les bouteilles sont interdites ainsi que tout objet pouvant provoquer un accident.
  • Il est interdit de déchirer les tee-shirts.
  • Les tomates doivent être écrasées avant d’être lancées !
  • Attention au passage des camions (qui déversent des tonnes de tomates abimées qui ne peuvent pas être proposées à la vente).
  • À la deuxième détonation, on arrête la bataille!

N’hésitez pas à visiter youtube pour voir de nombreuses vidéos sur la Tomatina

La Mare de Déu de Montserrat

avril 6, 2010

 

Lors de la conférence sur la spiritualité de la Catalogne, nous avons entendu parler de la Mare de Déu de Montserrat, soit la patronne de la Catalogne. La montagne de Montserrat est devenue au cours des années un lieu de pèlerinage et un lieu touristique.

 Selon une légende, la statue de la vierge de Montserrat aurait été retrouvée dans une grotte par des bergers. Après cette découverte, le transfert de la statue à été ordonné par l’évêque mais à cause de la pesanteur de la statue, son déplacement ne se fut pas. C’est alors que l’évêque a ordonna la construction de l’église de Santa Maria qui est dorénavant le monastère de Montserrat. La vierge de Montserrat est de couleur noire ce qui a entrainé le surnom populaire de «La Moreneta ». Toujours selon une légende, la statue serait devenue nonir à cause de la fumée des bougies qui, durant plusieurs siècles, ont été brulés à ses pieds.