Critique de Mil Cretins de Ventura Pons

by

Le samedi 4 février 2012 a eu lieu, à la Maison de la Culture de Côte-des-Neiges, la projection du film Mil Cretins  (Mille Crétins) du prolifique réalisateur catalan Ventura Pons, long métrage datant de 2010.

 La structure du film, une succession de saynètes ironiques, drôles et profondément déstabilisantes, est issue des nouvelles de l’écrivain Quim Monzó, originaire de Catalogne.  Si les sujets universels que sont l’amour, la mort, la vieillesse, le travail et la souffrance sont évoqués, ils le sont à travers une étude de la bêtise humaine. L’apparition fréquente des différents personnages et l’enchevêtrement de leurs histoires respectives, en fait un film choral bien monté et rempli de clins d’œil au spectateur. Ainsi, les protagonistes deviennent tour à tour personnages principaux, secondaires, et puis figurants dans une grande histoire  où fiction et réalisme se mélangent.

 

Le cynisme du film est bien dosé, même si certaines scènes plus difficiles à supporter font détourner le regard ou choquent les esprits sensibles (scène d’automutilation, de blessés sans assistance, de tentatives de suicide). Un film donc, à voir pour sa réflexion sur l’absurdité de l’existence et des gestes du quotidien, un film pour rire et réfléchir un peu, tout cela baigné par l’accent catalan, dans une contemporanéité qui est la nôtre.

 Janie Deschênes

Sources : Accès Culture Montréal et le site de la Médiathèque en études catalanes (MédiaCAT) et le blog La Paraula nostra et www.timeout.cat pour les images.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :