FLAC et la jeunesse catalane

by

La FLAC, ou plutôt Fédération des luttes pour l’abolition des corridas, est en plein mouvement politique et sociale. Non seulement plusieurs groupes ont fait surface depuis le début du débat contre la maltraitance faite aux animaux, mais le mouvement semble grandir et rejoindre une bonne majorité.

Ce fut un plaisir de voir autant d’actions faites pour abolir ces jeux barbares. Le 24 mars 2012, un mois mouvement partout sur la planète, une manifestation fut organisée « à Nîmes par sept associations nationales de protection animale: SPA nationale, Les SPA de France, Fondation Brigitte Bardot, Alliance anticorrida, OABA, L214 et Fondation Assistance aux Animaux.

La FLAC soutenait officiellement cet événement, auquel ont participé plus de 2000 personnes selon les chiffres officiels. Les animaux, ces sans-voix, leur sont reconnaissants. Voir tous ces défenseurs des animaux défiler dans les rues de Nîmes était très émouvant. Surtout dans cette ville, bastion tauromachique où la souffrance animale, comble de l’insupportable, est érigée en spectacle… Pour couronner cette réussite, les médias étaient présents pour relayer notre message à la veille du premier tour des présidentielles. »

« La Jeunesse Socialiste de la Catalogne (JSC) a pris position publiquement
contre les corridas, tandis que le Parti Socialiste Catalan (PSC) veut toujours que ce spectacle soit autorisé en Catalogne.
La JSC a demandé l’Initiative Législative Populaire (ILP) en remettant une pétition (183 000 signatures) à la chambre Catalane. Selon l’information de la JSC, pendant son conseil national de la fin de la semaine dernière, les jeunes du PSC ont approuvé dans leur conclave jusqu’à 11 résolutions , parmi elles la résolution en faveur du bien être des animaux sans exception et une résolution contre les corridas.  »

Le mouvement continue d’avoir de l’ampleur au niveau internationale et les politiciens commencent à voir le problème que pose ce genre d’activités folkloriques non pacifiques.

Le manifeste de la FLAC stipule que: « Le respect du Vivant et l’éradication de la cruauté envers tout être sensible sont des valeurs primaires fondamentales universelles de notre société. Considérant que les pratiques porteuses de violence sont l’exact contraire de la Civilisation, Considérant que se divertir aux dépens d’un être vivant sensible est contraire à la Civilisation, Considérant que soustraire un être vivant sensible à son milieu naturel pour le placer dans des conditions artificielles telles qu’il ne puisse que subir la volonté de ses tortionnaires est une violence inadmissible. Considérant que les détresses, quelle qu’en soit la provenance, ne sont pas opposables mais cumulatives, Considérant que la violence pour le plaisir et le divertissement est la pire des violences, Considérant que l’embrigadement des enfants et mineurs de moins de 16 ans dans un processus porteur de violence est contraire à la Civilisation, Considérant que toute dérogation aux articles de loi condamnant la cruauté est un manquement au respect de la vie, Considérant que la corrida est l’expression des considérants ci-dessus  » et suit la signature de ce manifeste selon les lois en vigueur.

 

Sources:
http://www.flac-anticorrida.org/info-actualites/

http://lota029.bbgraph.com/t5481-esp-catalogne-bras-de-fer-de-la-jeunesse-contre-la-corrida

http://www.flac-anticorrida.org/wordpress/wp-content/uploads/2012/01/ManifesteFLAC.pdf

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :