Après Alexandre VI Borgia (1492), un nouveau Pape catalan en 2013?

by

lmgijZkvcuIDaMN-556x313-noPad

‘Volem papes catalans’ est le slogan avec lequel une campagne lancée sur les réseaux sociaux prétend promouvoir la candidature du cardinal et archevêque de Barcelone, Lluís Martínez i Sistach, comme successeur de Benoit XVI.

La campagne compte déjà avec une  page Facebook et le profil @sistachpapa sur Twitter, en plus d’une pétition sur le portail Change.org pour que Sistach soit élu Pape. Ce slogan profite du « Volem bisbes catalans » (Nous voulons des évêques catalans), campagne qui a eu lieu pendant le franquisme pour protester contre la nomination d’évêques non catalans aux diocèses catalans.

Si les cardinaux réunis à Rome tiennent à considérer le bilan du dernier pape d’origine catalane, Alexandre VI (Roderic Borja élu en 1492), M. Sistach n’aura pas beaucoup de chances…

 

Alexandre VI (Roderic Borja)

Source: www.naciodigital.cat/noticia/51839/volem/papes/catalans/campanya/favor/martinez/sistach
Advertisements

2 Réponses to “Après Alexandre VI Borgia (1492), un nouveau Pape catalan en 2013?”

  1. camillepv Says:

    Effectivement, si nous comparons ce cardinal à Alexandre VI, ce dernier à de très faibles chances d’être nommé pape. Ces antécédents ne sont pas les plus favorables! Par contre, ce dernier, faisant partie du Tribunale suprême de la Signature apostolique, se distingue parmi bien d’autre.
    De plus, selon Wikipedia, il est au 57e rang selon les trois ordres des cardinaux… Malheureusement pour les Catalans, je crois que ses chances d’atteindre un jour le rang de la papauté sont quasiment nulles surtout qu’il atteindra l’âge de 76 ans le mois prochain.
    Par contre, il ne faut pas omettre son cheminement remarquable au sein de l’Église.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Lluis_Martinez_Sistach

  2. gabriellepannetierleboeuf Says:

    Maintenant que nous savons que le nouveau pape est Argentin et non Catalan, je ne crois pas qu’on puisse être surpris en analysant ce choix sous un angle politique et religieux. En effet, outre les différences d’ordre personnel entre Jorge Bergoglio et Lluís Martínez i Sistach (l’âge avancé du second, par exemple), on peut trouver logique que le nouveau pape provienne d’un pays où le catholicisme bat encore son plein (tout comme en Amérique latine en général, où les gens demeurent encore aujourd’hui assez croyants et pratiquants), alors qu’il est en Catalogne en pente descendante, tout comme au Québec.

    De plus, l’Argentine, de par sa croissance économique actuelle et sa présence au sein du MERCOSUR, a un poids politique relatif au niveau mondial, alors que la Catalogne ne bénéficie pas actuellement de conditions économiques favorables à un accroissement de son influence politique, vu la crise que vit présentement l’Espagne.

    Bref, il semblerait qu’il faille attendre encore quelque temps avant que la Catalogne puisse être en mesure d’accéder de nouveau à la papauté et, je l’espère, rétablir l’image papale catalane plutôt négative qu’a laissée Alexandre VI.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :