Archive for mars 2014

Poble Espanyol

mars 26, 2014

Le ‘’Poble Espanyol’’ est un village-musée d’architecture en plein air qui est situé sur la colline Montjuïc à Barcelone.  Dans ce petit village typique de la culture espagnole on présente de l’art contemporain, de l’architecture, de l’artisanat sans oublier la possibilité de gouter à la gastronomie méditerranéenne. Le complexe du ‘’poble’’ est composé de 117 édifices qui forment un village propre au style ibérique avec ses rues, maisons, parcs, restaurants, théâtre, école et ateliers d’artisans.

 

Le village a été construit en 1929 pour l’Exposition internationale qui avait lieu cette même année dans la ville de Barcelone. L’idée a été promue par l’architecte catalan Josep Puig  et a été conçue dans le but de ressembler à un village typique de la population d’Espagne. Le projet a été réalisé par les architectes Francesc Folguera et Ramon Reventós, et les artistes Xavier Nogués et Miquel Utrillo.  Plusieurs voyages ont été réalisé à travers l’Espagne en entier pour essayer de reproduire les différentes parties du pays avec le plus de précision possible. Le village fait une superficie de 4,2 km et contient 15 bâtiments représentatifs de différentes régions de l’Espagne.

Un petit village bien agréable à visiter pour faire un tour de l’Espagne en quelques heures. : )

Image

Sources:

http://ca.wikipedia.org/wiki/Poble_Espanyol_de_Barcelona

https://www.poble-espanyol.com/en/night-activities-barcelona

 

Publicités

4 plages à découvrir en catalogne

mars 13, 2014

L’Espagne est l’une des plus belles destinations pour profiter de la beauté de la nature et de la température. La région de la Catalogne est remplie de superbes plages, allant des îles Baléares à Valence. J’ai alors sélectionné un petit échantillon des centaines de plage de la Catalogne. Ce ne sont pas nécessairement les plus belles, mais bien celles qui selon moi, valent le détour.

1. Deià, Majorque.

Deià est située sur l’île de Majorque, la plus grandes des îles Baléares. Elle se situe en méditerranée , au large de valence. Les plages qui sont situées dans les îles Baléares sont époustouflantes, et celle de la municipalité de Deià n’est pas une exception.

deia_mallorca_cnt_15mar10_istock_b

 

2. Altafulla, Tarragone.

Altafulla est une ville côtière située dans  la province de Tarragone. C’est surtout l’héritage historique et artistique de cet endroit qui lui donne tout son charme.

SONY DSC

 

3. Playa de Calpe o playa de la Fossa, Valence.

La playa de Calpe est située dans la communauté valencienne, plus au nord. L’eau y est magnifique et les gens peuvent aussi monter la géante montagne qui borde l’eau.

IMG_5163

 

 

4. Porta Vells, Majorque.

Porta Vells est aussi située sur l’île de Majorque mais un peu plus au sud. On peut y monter une montagne et se rendre jusqu’à la Mare de Deu, une chapelle qui à été construite par des pêcheurs.

best-balearic-beaches-portal-vells_TA

 

Sources : http://www.elleuk.com/travel/holiday-inspiration/five-of-the-best-balearic-beaches#image=5

http://gospain.about.com/od/spainbeaches/tp/catalonia-beaches.htm

Tapas 24

mars 13, 2014

Un tout nouveau restaurant de cuisine catalane ouvrira sous peu ses portes dans le vieux-port de Montréal.

Le célèbre chef Carles Abellan natif de la ville de Sabadell et qui est propriétaire de plusieurs restaurants dans la ville de Barcelone, à fait équipe avec le groupe  Mtl Cuisine afin d’ouvrir un  «Tapas 24» à Montréal, le même célèbre restaurant établi à Barcelone dans le quartier exiample.

IMG_3338

Le restaurant de Montréal aura le même nom et le même succulent menu que celui de la catalogne. Seule différence; des plats du jour adaptés à la cuisine montréalaise. Il y aura donc, les même délicieux tapas catalans, allant des célèbres Patatas bravas au Jamon ibérica.

t24_custars

La nouvelle de l’ouverture est sortie en mars dernier et celui-ci devrait ouvrir ses portes sous peu.

Source :  http://blogues.journaldemontreal.com/thierrydaraize/art-culinaire/grosse-nouvelle-pour-montreal-gourmand/

http://www.carlesabellan.es/

Un joyau du modernisme catalan ouvre ses portes au public

mars 12, 2014

Hosp_stPau_EdifPrincipal_façana_0964_resize

Après quatre années de travaux de rénovation, l’enceinte moderniste de Sant Pau, œuvre de l’architecte catalan Lluís Domènech i Montaner est enfin ouverte au public. L’enceinte, anciennement site de l’hôpital de la Santa Creu i Sant Pau à Barcelone, située à l’extrémité nord de l’Avinguda de Gaudí face à la Sagrada Familia est un des plus impressionnants regroupements d’édifices de style moderniste catalan.

12835868734_e1464d3c23_1393602766

Pour commémorer l’événement, l’Enceinte à offert une serie de journées portes-ouvertes. Le 25 février, première journée de portes-ouvertes, 4000 personnes visitèrent l’enceinte. En date du 1er mars, le nombre montait à 26000.  Les visites gratuites s’étendent jusqu’au 16 mars. Il en coutera ensuite 8€ ou 14€ selon qu’on choisisse une visite libre ou guidée.

12835687823_482d912468_1393602629

Construit en deux phases entre 1902 et 1930, la deuxième ayant été supervisée par Pere Domènech i Roura, le fils de l’architecte. L’Enceinte Moderniste de Sant Pau a été cataloguée comme Monument historico-artistique en 1978, et inscrite au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 1997. C’est un joyau de l’architecture moderniste catalane et le plus grand regroupement d’édifices construit dans ce style phare du début du XXe siècle.

http://www.santpaubarcelona.org/fr

Le musée national de l’art de la Catalogne – MNAC

mars 12, 2014

Le MNAC est situé sur le Montjuic, une montagne, dans la ville de Barcelone. Dans ce grand musée, on retrouve de l’art roman, gothique, de la renaissance et baroque. Ce musée a 1 000 ans d’arts. Le MNAC se retrouve dans la palais national. Le palais national a été construit pour les expositions de Barcelone en 1929. Il a été conçu par les architectes Eugenio Cedonya, Enric Catà et Pere Domènech i Roura. Le but de la construction de ce bâtiment était temporaire. En 1934, le palais national devient le musée national de l’art de la Catalogne. Du musée, nous avons une vue impressionnante de la ville de Barcelone. Devant le musée, se trouvent les fontaines magiques.

Pour les amateurs d’art, il ne faut pas manquer la visite de ce musée. De plus, vous pouvez marcher sur le Montjuic et visiter le stade olympique, le Palais Sant Jordi  i Torre de Calatrava, le château de Montjuic et le Pueblo español. 

622 2 MNAC-Barcelona

IMG_4437

Source : http://www.mnac.cat/index.jsp?lan=001

Les gitans de Perpignan, gardiens du catalan en France

mars 12, 2014

Les gitans représentent presque 10% de la population de Perpignan, en Catalogne nord, que l’on l’appelle Roussillon en France. Ils se sont sédentarisés il y a cinq siècles mais forment toujours une communauté distincte, au quartier Saint-Jacques. Leur situation est des plus compliquées car ils refusent de se conformer aux lois françaises et leurs mode de vie marginal inquiète les habitants de la ville et les autorités. 80% d’entre eux vivent du RMI, le BS français, et ils battent les records d’analphabétisme.

Cependant, ils sont aujourd’hui les gardiens du catalans en France. Ils sont parmi les derniers citoyens de l’hexagone à l’utiliser comme langue quotidienne. Pourraient-ils sauver le catalan en France ? Comment valoriser leur culture bilingue et en faire un pont culturel entre la Catalogne et la France ? Pourrait-on les sortir de leur ghetto et en faire des ambassadeurs catalans ?

La rrruuumba catalana!

mars 12, 2014

Vous avez sûrement entendu parler de la rumba de Cuba ou de la rumba congolaise, mais connaissez-vous la rumba catalana ?

Chantée aujourd’hui en espagnol ou en catalan, elle serait apparue dans les années 40, selon les gitans de Barcelone, véritables créateurs du style. Gato Pérez (Xavier Patricio Pérez Álvarez) dira: “la rumba neix al carrer, filla de Cuba i d’un gitanet” (la rumba est née dans la rue, fille de Cuba et d’un petit gitan). Les gitans inventèrent le style dans les quartiers de Barcelone et l’enrichirent lors de nombreux échanges avec l’Amérique latine.

Peret (Pere Pubill Calaf), le principal représentant de la rumba catalane aujourd’hui, a développé son style entre les influences rock et mambo de sa jeunesse. C’est donc un style mixte, représentatif de Barcelone, capitale catalane et métropole espagnole et européenne, ville bilingue et multiculturelle.

Style à la fois régional et international, certainement différent et particulier et fondamentalement festif, à écouter !

Sources :

http://www.calarumba.com/

http://www.vespito.net/rumba/origen.html

https://www.flamenco-world.com/magazine/about/rumba_catalana/erumb.htm

La Sagrada Familia

mars 12, 2014

Sagrada_Familia_by_MakB Templo Expiatorio de la Sagrada Familia 3                                                     la-sagrada-familia-105

Un des monuments les plus reconnaissables de Barcelone, la Sagrada Familia est une cathédrale en construction depuis 1882. Cet édifice imposant est l’ouvre inachevée de l’architecte Gaudi qui a marqué la ville avec ses différentes constructions particulières. La Sagrada Familia est aujourd’hui inscrite au patrimoine mondiale de l’UNESCO

Présentation de La Sagrada Familia :
La Sagrada Familia est une église catholique de Barcelone. Elle est dédiée à la Sainte Famille (Joseph, Marie, Jésus), et a été conçue comme un temple où l’on viendrait expier ses péchés. Sa construction n’est pas terminée mais il est possible de visiter l’édifice.

À la fin du XIXème siècle, le pape Pie IX lançait un appel pour le renouveau de la foi catholique. Un éditeur et fondateur d’une congrégation conservatrice, Joseph Maria Bocabella i Verdaguer, souhaita alors un lieu pour permettre à la population de demander pardon.

Il engagea un architecte qui abandonna le chantier deux ans après. Antoine Gaudi pris sa suite. Il prit sa mission à cœur et élabora un édifice très ambitieux, dans lequel il plaça toute sa fortune personnelle. Il mourut sans pouvoir l’achever, en 1926.

Ses maquettes et ses plans furent brûlées dans un incendie en 1936, provoqué par un groupe anarchiste. On commença à les restaurer en 1952, afin de terminer la construction. Cependant, certains défis techniques ont longtemps posé problème car on ne sait pas comment Gaudi comptait les régler. La cathédrale devrait tout de même être achevée en 2040.

 …..Des intéressés ?

Tarifs et horaires La Sagrada Familia :
12€ par adulte (18,45$)
10€ pour les moins de 18 ans, les étudiants et les retraités (15,37$)
Gratuit pour les moins de 10 ans

La Sagrada Familia est ouverte tous les jours de 9 heures à 18 heures et jusqu’à 20 heures d’avril à septembre.

Adresse: 401 Carrer de Mallorca – Barcelone

Pour plus d’information, visitez ce site: http://www.sagradafamilia.cat

Sources:

http://www.sagradafamilia.cat/

Machiavel transforme en mythe César Borgia, Le Prince.

mars 11, 2014

Peut-être une différente vision de César Borgia et du mythe autour de sa personne…

Avec sa venue au Vatican, la famille Borgia,  contribue à la diffusion de la langue catalane. En effet, cette famille d’origine catalane se compose de personnages dont les légendes, leur faisant peu louanges, les entourant seront rependues dans toute l’Europe, et résonnent encore de nos jours. Des actes belliqueux et sinistres forgeront la notoriété et renommée de cette famille catalane, dont le chef, futur pape Alexandre VI sera comparé à l’antéchrist, et où la relation entre ses enfants sera dite inceste. Bref, empoissonnement, assassinat seront des recours fréquemment utilisés par la famille pour assurer leur ascension au pouvoir. Le fils du pape, César Borgia aussi appeler le duc de Valentinois, aura une réputation le qualifiant de cruel, assassin, inceste, d’injuste, de corrompu et où ladite nature de ces actes violents, quelques fois romancés, en font un imposant personnage politique de la Renaissance italienne. Or, Nicolas Machiavel, penseur italien de cette époque, en fait plutôt l’éloge que la critique, dans son traité politique Le Prince.

Le Prince, destiné au Prince Laurent de Médicis (grand-père de Catherine de Médicis, nom que vous reconnaissez fort probablement, dues à l’implication de cette reine dans les guerres de religion et son omniprésence au cours XVIe siècle…), est une œuvre d’une importance monumentale qui révolutionnera et redéfinira l’essence de la politique, en lui conférant son autonomie de la morale. Machiavel réduisant «la politique à l’effort du pouvoir» [Veyne, 1979], rend compte de concepts et méthodes servant au Prince pour acquérir et demeurer au pouvoir, ce dernier devant être aimé, mais crains à la fois.

Machiavel et la famille Borgia coexisteront au cours des mêmes années et il est dit que ce premier ressentit un profond dédain envers la personne de César Borgia qu’il a côtoyé. Or, dans Le Prince, «il finit par transformer en mythe cet homme qu’il haïssait» [Veyne 1979, 448] il le présente dans son ouvrage comme un des exemples à suivre pour les princes à en devenir. Il justifie ses actes cruels, car ces derniers ont permis l’union et la remise sur pied de la Romagne [Machiavel, 1980]. «Le prince, ne soit doit point soucier d’avoir le mauvais renom de cruauté pour tenir tous ses sujets en union et obéissance» [Machiavel 1980, 103].

Brièvement, Machiavel invoque les qualités du renard (ruse, soit qui comprend la politique) et du lion (force physique, soit pour mener à terme et assurer cette politique) comme étant primordial à la gouvernance du Prince. On reconnait ses dernières chez César Borgia. Encore, il mentionne que l’acquisition du pouvoir peut se faire par la sa propre force et la virtù (capacité de conserver le pouvoir et affronter la fortuna), ou par la force d’autrui et la fortuna (contingence de l’histoire). Ainsi, le Prince qui acquit le pouvoir par cette première méthode, et donc, dépendant moins de la fortuna aurait moins de difficulté à se maintenir au pouvoir [Machiavel 1980, 57]. Or, le Prince qui acquiert le pouvoir par cette deuxième méthode, tel que César Borgia a «moins de peine à devenir Prince, mais beaucoup à le demeurer» [Machiavel 1980, 60] puisqu’ils dépendent de la force et fortuna de «ce qui les a faits grands» [Machiavel 1980, 61]. Ainsi, c’est grâce à la fortune (force et fortuna) de son père que Borgia devient Prince. Or, Machiavel affirme que ce Prince parvint par sa grande virtù à mettre en œuvre les moyens pour conserver son pouvoir, pour contourner la fortuna. La chute de Borgia, à la suite de la mort de son père, est due à un concours de circonstances, ou comme Machiavel mentionne à une «extraordinaire et extrême malignité de fortune » [Machiavel 1980, 62], qui ne profitèrent pas aux entreprises du Prince qui perdit ses pouvoirs non pas par ses actions, par sa responsabilité. Bref, le portrait que hisse Machiavel de Borgia donne une différente optique des actes de ces derniers et les justifient.

«Il me semble qu’il [César Borgia] faut le proposer pour exemple à tous ceux qui par fortune ou avec les armes d’autrui sont parvenus au grand pouvoir. Car ayant le cœur grand et l’intention haute, il ne se pouvait comporter autrement, et seules s’opposèrent à ses desseins la courte vie d’Alexandre et sa propre maladie. Qui donc veut, en sa nouvelle principauté, s’assurer de ses ennemis, s’attacher à des amis, vaincre ou par force ou par ruse, se veut faire aimer ou craindre du peuple, être suivi et respecté des soldats, ruiner ceux qui nous peuvent ou doivent nuire […] être rigoureux et bienveillant, magnanime et libéral, éteindre une milice infidèle, en créer une nouvelle, se maintenir en amitié des rois et des princes, en sorte qu’ils soient portés à le servir et qu’ils regardent à lui nuire, celui-là ne peut choisir plus frais exemple que la conduite du duc de Valentinois.»

-Nicolas Machiavel, Le Prince (1980, 68).

par Alexandra Salinas

César Borgia en noir à gauche. Nicolas Machiavel en noir au centre.

César Borgia en noir à gauche. Nicolas Machiavel en noir au centre.

Source: Machiavel, Nicolas. 1980. Le Prince. Paris : Gallimard. (Préface de Paul Veyne)

Source image: http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/f3/Cesare_borgia-Machiavelli-Corella.jpg

 

 

Salvador Dalí

mars 11, 2014

Salvador Dalí est né à Figueras en Catalogne le 11 mai 1904 et mort dans la même ville le 23 janvier 1989. Ce créateur mondialement connu exerçait plusieurs domaines artistiques complémentaires tels que : la peinture, la sculpture, la gravure, il fut également scénariste et écrivain. A l’âge de quatorze ans, il exposa publiquement ses premières créations au théâtre municipal de Figueras. Ces tableaux basés sur une recherche de la couleur se révèlent être le prolongement d’un grand intérêt et d’une certaine influence de l’impressionnisme. Quatre ans plus tard, il entra à l’école des Beaux-Arts de Madrid ou il se lia d’amitié avec le poète Federico García Lorca et le cinéaste Luis Buñuel, avec lequel il réalisa une représentation visuelle avant-gardiste : Un chien Andalou. Lors de son exclusion pour indiscipline, son influence artistique se dirigea vers l’Italie. En 1929, il partit pour Paris où il a rencontra Picasso qui fut impressionné par ses ouvres et il intégra le groupe des surréalistes dans lequel il rencontra sa femme Gala, qui deviendra son modèle, sa muse. C’est dans la même année que son style surréaliste s’est imposé de par ses œuvres telles que : Le grand Masturbateur, Le jeu lugubre ainsi que Persistance de la mémoire. Par devancement de la Guerre Civile Espagnole de 1936, Dalí peignit Prémonition de la guerre civile et peu après Cannibalisme d’automne. Il partit dans les pays voisins européens, notamment en France et en Italie ou il a approfondit ses connaissances sur la Renaissance le Baroque. Cependant, se sera à New York que l’artiste pourra exprimer sans restriction son art et où il profitera de son succès.
Considéré comme l’un des principaux représentants du surréalisme et comme l’un des plus célèbres peintres du XXe siècle, il aborda en particulier le thème de la sexualité, du comestible, de la religion (Le Christ de Saint Jean de la Croix), de sa femme Gala et du rêve. En effet, les créatures de ses toiles doivent être interprétées comme symboles venant de l’activité onirique, du monde des rêves et des songes. Aussi, le thème de l’image multiple est lié à ses œuvres.
Son succès commercial et publique est dû en grande partie au personnage narcissique et mégalomane que représentait Salvador Dali, ce qui lui causa parfois préjudice et certaines critiques féroces.
En 1972 il fut élu membre associé étranger de l’Académie des Beaux-arts de l’Institut de France ce qui marqua un point d’honneur dans sa carrière professionnelle. Cependant sur le plan personnel, l’artiste devint de plus en plus malade et isolé. Il clôtura sa production par La queue d’Aronde en 1983. De son vivant, deux musées lui furent dédiés : le Salvador Dalí Museum et le théâtre-musée Dalí. Il est actuellement enterré à sa volonté près du second, crée par Salvador Dalí lui-même comme œuvre surréaliste à part entière.

http://www.jesuismort.com/biographie_celebrite_chercher/biographie-salvador_dali-460.php
http://www.virtualdali.com/
http://www.biography.com/people/salvador-dal%C3%AD-40389