Archive for the ‘arts et spectacles’ Category

L’architecture de Gaudí dans Barcelone

avril 17, 2014

sans-titre (3) Pedrera-barcelona-gaudi la-sagrada-familia-105 sagrada-familia-12 antoni-gaudi-park-guell-11

 

 

L’oeuvre de Gaudí est admirée dans le monde entier, c’est un style
unique et bien particulier.

Son oeuvre a grandement influencé l’aspect architectural de Barcelone et vous retrouverez ses créations partout à travers la ville.

Depuis le début ses dessins étaient différents de ceux de ses
contemporains.

L’œuvre de Gaudí fût énormément influencée par les formes de la nature,
cette particularité se reflète dans la taille arrondie des pierres, le
travail torsadé du fer forgé et les formes organiques dans la
décoration, signature du maître architecte Gaudí à Barcelone.

Gaudí a aussi décoré beaucoup de ses édifices avec de la céramique,
disposée en mosaïques. Cela apporte une autre dimension à ses
constructions, si souvent oubliée par d’autres architectes – l’utilisation de la couleur.

La combinaison d’un dessin original, d’une taille de pierre intéressante
et de couleurs vives dans l’œuvre de Gaudí est pour le visiteur une
expérience visuelle à couper le souffle.

 

source: http://www.barcelona-tourist-guide.com/fr/gaudi/barcelone-gaudi.html

Salvador Dalí

mars 11, 2014

Salvador Dalí est né à Figueras en Catalogne le 11 mai 1904 et mort dans la même ville le 23 janvier 1989. Ce créateur mondialement connu exerçait plusieurs domaines artistiques complémentaires tels que : la peinture, la sculpture, la gravure, il fut également scénariste et écrivain. A l’âge de quatorze ans, il exposa publiquement ses premières créations au théâtre municipal de Figueras. Ces tableaux basés sur une recherche de la couleur se révèlent être le prolongement d’un grand intérêt et d’une certaine influence de l’impressionnisme. Quatre ans plus tard, il entra à l’école des Beaux-Arts de Madrid ou il se lia d’amitié avec le poète Federico García Lorca et le cinéaste Luis Buñuel, avec lequel il réalisa une représentation visuelle avant-gardiste : Un chien Andalou. Lors de son exclusion pour indiscipline, son influence artistique se dirigea vers l’Italie. En 1929, il partit pour Paris où il a rencontra Picasso qui fut impressionné par ses ouvres et il intégra le groupe des surréalistes dans lequel il rencontra sa femme Gala, qui deviendra son modèle, sa muse. C’est dans la même année que son style surréaliste s’est imposé de par ses œuvres telles que : Le grand Masturbateur, Le jeu lugubre ainsi que Persistance de la mémoire. Par devancement de la Guerre Civile Espagnole de 1936, Dalí peignit Prémonition de la guerre civile et peu après Cannibalisme d’automne. Il partit dans les pays voisins européens, notamment en France et en Italie ou il a approfondit ses connaissances sur la Renaissance le Baroque. Cependant, se sera à New York que l’artiste pourra exprimer sans restriction son art et où il profitera de son succès.
Considéré comme l’un des principaux représentants du surréalisme et comme l’un des plus célèbres peintres du XXe siècle, il aborda en particulier le thème de la sexualité, du comestible, de la religion (Le Christ de Saint Jean de la Croix), de sa femme Gala et du rêve. En effet, les créatures de ses toiles doivent être interprétées comme symboles venant de l’activité onirique, du monde des rêves et des songes. Aussi, le thème de l’image multiple est lié à ses œuvres.
Son succès commercial et publique est dû en grande partie au personnage narcissique et mégalomane que représentait Salvador Dali, ce qui lui causa parfois préjudice et certaines critiques féroces.
En 1972 il fut élu membre associé étranger de l’Académie des Beaux-arts de l’Institut de France ce qui marqua un point d’honneur dans sa carrière professionnelle. Cependant sur le plan personnel, l’artiste devint de plus en plus malade et isolé. Il clôtura sa production par La queue d’Aronde en 1983. De son vivant, deux musées lui furent dédiés : le Salvador Dalí Museum et le théâtre-musée Dalí. Il est actuellement enterré à sa volonté près du second, crée par Salvador Dalí lui-même comme œuvre surréaliste à part entière.

http://www.jesuismort.com/biographie_celebrite_chercher/biographie-salvador_dali-460.php
http://www.virtualdali.com/
http://www.biography.com/people/salvador-dal%C3%AD-40389

Le chef cuisinier catalan à Montréal – Carles Abellan

mars 11, 2014

Carles Abellan, le deuxième chef cuisinier le plus connu à Barcelone, ouvrira son restaurant à Montréal. On ne connait pas la date d’ouverture de son restaurant pour le moment. On sait juste que le restaurant se situera dans un hôtel situé dans le Vieux- Port de Montréal. Carles Abellan a travaillé avec le chef cuisinier ,de El Bulli , Ferran Adrià. Dans la ville de Barcelone, le restaurant Tapas 24, le Comerç 24, Bravo 24, Suculent, la Taverna del suculent, la Guingueta de la Barceloneta, la Guingueta de Bogatell sont les restaurants où ses délicieuses tapas sont servies . Yogan, Ena Sevilla et Tapas 24 Montreal sont des projets qui se réaliseront.    On peut visiter son blogue Carles Abellan sur lequel les menus des restaurants sont publiés. Le nom du restaurant à Montréal sera Tapas 24 Montreal selon ce qui a écrit dans son blogue.

slide1

Ici, on peut voir de quoi ont l’air les restaurants de Carles Abellan:

Source: http://www.carlesabellan.es

TOUS

avril 22, 2013

5508286493_be39bd3674_b-525x525

TOUS est un bijouterie catalane basée à Barcelone depuis 1920. C’est, par contre, en 1965, que Salvador Tous, le fils du fondateur de cette boutique où l’on y réparait des montres, ainsi que sa femme, Rosa Oriol, donnèrent naissance à cette bijouterie tel que nous la connaissons aujourd’hui. Par la suite, l’ours, soit le référent de la marque, vit le jour en 1985. Rosa Oriol nous informe de l’inspiration derrière cet icône :

« En uno de mis viajes vi un osito de peluche en un escaparate y pensé en los recuerdos entrañables de la infancia, ¿Por qué no hacerlo en oro? Se ha convertido en todo un amuleto de buena suerte para millones de personas en todo el mundo, y para nosotros, marcó el inicio de nuestra expansión internacional. 
Aunque hagamos colecciones nuevas, el oso está siempre presente tomando diferentes formas. 
Es muy entrañable para mí ».

 Ensuite, c’est de 1987 à 1992 que Rosa, Alba, Laura et Marta, les quatre filles du couple, joignirent leur talent à la compagnie. Présentement, les bijouteries Tous sont présentes dans 45 pays différent, tel que New York, Milan et Toronto.

Qu’attendez vous pour vous procurer votre ours, symbole d’amour et de réussite catalane!

Salvador Tous et Rosa Oriol

Salvador Tous et Rosa Oriol

Sources :

http://int.tous.com/tous/en/about-tous/

 Alòs, Anna R. Los Tous. Madrid: Esfera de los Libros, 2008.

LES FALLAS DE LA TOHU !!!

avril 12, 2012

Les fallas sont très connues en Catalogne, et sont très réputées à Valence. Dans le cadre de la fête de saint José, le patron des charpentiers, au mois de mars, de grandes sculptures en bois sont érigées dans les rues des villes. Plus de 500 œuvres sont ensuite brûlées dans une nuit festive. Selon la tradition, une d’entre elles est graciée.

 

Au Québec, c’est la TOHU qui perpétue cet événement. Avec l’aide de jeunes du quartier qui répondent à certains critères précis (être sans emploi, ne plus être aux études), ils fabriquent ces grandes charpentes de bois artistiques.

 

Cette année, la TOHU est à la recherche d’un responsable chargé d’animer le projet. L’offre d’emploi s’ajoute au recrutement annuel des jeunes qui participeront au programme. Si pour cette année la date limite est déjà passée pour soumettre sa candidature, il faut savoir que l’événement a lieu à chaque année.

Description du poste telle qu’elle apparaît sur le site de la TOHU :

 

« Sous la supervision du chef des ateliers

  • · Accomplit les tâches d’approvisionnement et les tâches techniques (menuiserie et ébénisterie) ;
  • · Assiste le chef d’atelier dans ses tâches d’approvisionnement ;
  • · Sous la supervision du chef des ateliers, accompagne les participants dans leurs apprentissages, explique les techniques et en fait la démonstration au besoin ;
  • · Mobilise les participants autour du projet de construction et partage son expérience auprès d’eux ;
  • · Respecte les échéanciers de travail.

 

COMPÉTENCES RECHERCHÉES

 

  • · Diplôme d’études professionnelles (DEP) dans un domaine relié à l’emploi ou un diplôme de niveau collégial ou toute autre combinaison d’études et d’expériences jugées pertinentes ;
  • · Expérience d’au moins 1 an dans un domaine relié à l’emploi ;
  • · Bonne capacité de transmettre son savoir-faire par des explications claires et concises ;
  • · Habileté de médiation et d’accompagnement ;
  • · Permis de conduire, classe 5, un atout ;
  • · Bonne tolérance au stress. »

 

Les renseignements disponibles quant au recrutement des falleros, les jeunes qui participent à la construction de la falla, sont disponibles ici : http://www.tohu.ca/documents/emplois/falleros-20120326.pdf

 

Pour ceux qui aiment les défis catalans! 

 

Janie Deschênes

 

Sources : www.tohu.ca et www.wikipedia.org

Arnau Bataller se mérite un prix de renommée internationale

mars 2, 2012

Il y a une semaine, Arnau Bataller, compositeur valencien de la bande sonore de la série télévisée Ermessenda a reçu le prix de la meilleure bande sonore d’une série télévisée du International Film and Music Critics Association (IFMCA), une association de journalistes spécialisés dans la musique originale composée pour le cinéma et pour la télévision. Depuis 2004, leurs prix sont les seuls au monde qui sont accordés aux compositeurs par de tels journalistes et ils sont reconnus comme les Oscars dans le domaine de la musique de cinéma et de bandes sonores. Au niveau du cinéma, c’est John Williams, compositeur pour le film américain de Steven Spielberg, War Horse, qui s’est mérité le prix de la meilleure bande sonore d’un film.

Voici une bande-annonce de la série télévisée Ermessenda dans laquelle on peut bien écouter un extrait de la bande sonore.

Sources:

http://www.ara.cat/cultura/Arnau_Bataller-Ermessenda_0_652134975.html

http://filmmusiccritics.org/about/

Décès d’Antoni Tàpies

février 7, 2012

Tapiès en 2010

Le grand peintre barcelonais Antoni Tàpies s’est éteint le 5 février 2012 à l’âge de 88 ans. Reconnu comme une des grandes forces créatrices du dernier siècle, Tapiès a marqué la peinture moderne avec son art abstrait. En Catalogne, il jouissait d’un grand prestige non seulement comme artiste mais aussi comme sommité intellectuelle et ardent défendeur du catalanisme. Il avait remporte le prix Príncipe de Asturias pour les Arts  et le Prix Velázquez des Arts Plastiques et en 2010, le roi Juan Carlos l’avait nommé Marquis.

Son art est résolument avant-gardiste . Ses oeuvres parfois surprennent par leur apparente simplicité et par l’usage d’objets et matériaux de la vie de tous les jours que d’aucuns pourraient qualifier de pauvres ou carrément vulgaires.  Mais pour Tapiès , ces objets ordinaires pouvaient mener a des niveaux insoupçonnés de la réflexion et de la contemplation. À

Chaussette version originale

titre d’exemple prenons la polémique sculpture d’une chaussette, énorme structure d’acier de 18 mètres de haut qui devait occuper le prestigieux Salon Oval du Palau Nacional. Suite à une grande controverse dans les milieux artistiques et politiques entourant cette sculpture et le lieu où elle devait être exposée, la version finale de seulement 2 mètres est aujourd’hui à l’extérieur  de la Fondation Tapiès.  Tandis que ses critiques ne voyaient qu’un vulgaire bas, Tapiès expliqua son œuvre dans ces termes, « Une humble chaussette par le biais de laquelle on propose la méditation, avec cette chaussette je veux représenter l’importance de l’ordre cosmique des petites choses. » (El País, 17/02/2010)

Peter Esposito

http://www.elpais.com/articulo/cataluna/calcetin/Tapies/existe/elpepiespcat/20100217elpcat_2/Tes

L’artiste Jordi Bonet à L’Université de Montréal

février 5, 2012

C’est tout à fait par hasard que j’ai découvert l’œuvre du sculpteur Jordi Bonet. Ma curiosité a été piqué lors d’une visite à la Place des Arts de Montréal ou j’ai vu une série de murales, titrés Hommage à Gaudí (1964), signés par un tel  Jordi Bonet.  Intrigué, j’ai fait une petite recherche sur cet artiste et j’ai découvert plein de faits intéressants. Premièrement, Jordi  Bonet (1932-1979) était catalan, mais il s’est établit au Québec en 1954 à l’âge de 22 ans.  Même si sa formation artistique s’est déroulé principalement à Barcelone, sa vie artistique s’est développée au Québec.  Outre les statues de la Place des Arts, le grand public montréalais peut admirer une énorme murale de l’artiste dans la station de Métro Pie IX, Citius, Altius, Fortius, produite en 1974 en allusion aux Jeux Olympiques qui allaient se dérouler deux ans plus tard à quelques mètres de là.

Citius, Altius, Fortius (Metro Pie IX)

Et les étudiants de l’Université n’ont qu’à se rendre à la Polytechnique s’ils veulent voir une œuvre qui y a été  installé en 1977, une murale coulée en aluminium d’un diamètre de 8 pieds.  J’ai aussi appris, par le biais d’une publication de l’Université de Montréal,  Art pour tous : une exposition à ciel ouvert du Centre d’Exposition de L’Université de Montréal, qu’il y a au moins trois autres sculptures de Jordi Bonet sur le campus.  Au pavillon J.-A.- Desève, il y a une murale, sans titre, (occurrence fréquente chez Bonet) et au Pavillon Paul-G.-Desmarais il y en a deux dont un magnifique vase en céramique de 51cm de hauteur.

Vase en céramique (Pavillon Paul Desmarais)

Murale sans titre (Pavillon J-A DeSève)

Ces œuvres sont présentement en exposition au Pavillon de la Faculté de l’amenagement ou on peut en faire une visite virtuelle sur le site  www.artpourtous.ca.

Au Québec, les sculptures de Jordi Bonet se retrouvent dans de nombreux immeubles publics, églises, institutions et compagnies privées.  Même si la plupart des ses œuvres se retrouvent au Québec, sa renommée dépasse largement les frontières québécoises et ses sculptures et murales adornent des édifices partout au Canada, les Etats-Unis et même en Arabie Saudite. En reconnaissance de leur valeur artistique, plusieurs institutions muséales ont enrichie leur collection avec les sculptures de Bonet. À titre d’exemple, nommons le Musée d’Art Contemporain de Montréal, le Musée des Beaux Arts et le Centre National des Arts (Ottawa).

Fait surprenant, Jordi Bonet avait perdu son bras droit dès l’âge de 9 ans, mais cela ne l’empecha pas de travailler avec des matériels lourds comme le béton et le métal.

Curieusement, une recherche dans Viquipèdia sur l’artiste ne donne aucun résultat.

http://www.jordibonet.net/Site_jordibonet.net/Home.html  (5/02/2012)

http://www.artpourtous.umontreal.ca/pdf/artpourtous-carnet-de-visite.pdf (5/02/2012)

Daniel Brühl retrouve ses origines catalanes

janvier 28, 2012

Avec un nom comme Daniel Brühl, on penserait que ce jeune acteur prodige était seulement d’origine allemande. Cependant, son nom au complet, Daniel César Martín Brühl González Domingo, suggère autrement. En fait, le fils du réalisateur de télévision, Hanno Brühl, est aussi enfant d’une Catalane de Barcelone. Suite à sa naissance, il grandît dans une maison à Cologne, en Allemagne, où l’on parlait allemand, anglais, français, castillan et catalan.

En 2006, seulement trente-deux ans après l’interdiction de l’utilisation du lacet étrangleur en Espagne, le jeune acteur choisit d’interpréter le rôle d’un militant catalan anarchiste dans le film Salvador.  Il remporte notamment le prix des critiques du meilleur acteur aux Prix du cinéma de Barcelone pour son jeu de rôle, qu’il fait autant en espagnol qu’en catalan.

Salvador Puig i Antich fut la dernière personne au monde à mourir de cet instrument d’exécution. Il a été mis à mort à l’âge de vingt-cinq ans par le régime de Franco pour la mort d’un garde civil à Barcelone, malgré les manifestations internationales qui ont lieu dans plusieurs pays au monde.

Si vous vous intéressez à ce film, vous pouvez trouver le DVD à la Médiathèque en études catalanes.

Sources:

http://de.wikipedia.org/wiki/Hanno_Br%C3%BChl

http://en.wikipedia.org/wiki/Daniel_Br%C3%BChl

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lacet_%C3%A9trangleur

http://fr.wikipedia.org/wiki/Salvador_%28film,_2006%29

Le presque nouveau Camp Nou

janvier 22, 2012

En 2007, le Camp Nou (nouveau stade), un des plus grands stades d’Europe où joue le FC Barcelone, la plus grande équipe de l’histoire de la Catalogne, fête ses cinquante ans. Grâce à ses deux championnats espagnols de la fin des années quarante, le club vise à ouvrir un nouveau stade qui pourrait accueillir plus de partisans que les 60 000 qu’accueillait le Camp Vell (vieux stade), là où jouait le Barça à l’époque. En 1957, l’Estadi del FC Barcelona, qui changera son nom en 2001 pour le nom populaire du Camp Nou, est ouvert.

Voilà qu’en 2007, on planifie un agrandissement et rénovation majeure du Camp Nou. Le grand architecte britannique Norman Foster est choisi et il dévoile son plan pour le stade : une augmentation dans le nombre de salle de bains, des ascenseurs qui montent jusqu’aux niveaux supérieurs, un toit rétractable, des nouveaux vestiaires pour les joueurs et un ajout de presque 10 000 sièges, entre autres. Cependant, l’aspect le plus remarquable de son plan est une façade extérieure qui cache la structure actuelle du Camp Nou. Inspiré par le grand architecte catalan, Antoni Gaudi, Foster planifie qu’elle soit une immense mosaïque avec les couleurs du FC Barcelone. Le Camp Nou deviendrait donc aussi un chef d’œuvre artistique et architectural.

Cependant, lors des élections pour la présidence du club de 2010, les 118 665 membres payants du club ont élu Alexandre Rosell i Feliu. Celui-ci préférait simplement couvrir les sièges qui n’étaient pas encore couverts au Camp Nou, étant donné la crise économique espagnole, plutôt que de compléter le projet Foster. Ainsi, peu après les élections, le club annonce que ce dernier est abandonné.

Sources: http://ca.wikipedia.org/wiki/XII_eleccions_a_la_Presid%C3%A8ncia_del_Futbol_Club_Barcelona

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sandro_Rosell

http://www.fifa.com/worldfootball/clubfootball/news/newsid=603736.html

http://www.lecourrier.es/2012/01/foot-business-des-stades-multifonctions/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Camp_Nou

http://archive.wikiwix.com/cache/?url=http://sport.es/default.asp?idpublicacio_PK=44%26idioma=CAS%26idnoticia_PK=713000%26idseccio_PK=1516&title=Rosell%C2%A0%3A%20%22J%27ai%20un%20bon%20feeling%20avec%20Guardiola%22